Latest News

Voyage Musikarama: 1ère Partie

No comments

Nous commençons notre voyage à Madrid, où de nombreux amis s’étaient réunis pour nous dire au revoir et nous donner la force d’entreprendre ce  oyage. Juste avant de partir, un concert amusant s’improvisa et nous rappela que la musique serait présente tout au long de notre chemin. Nous n’aurions pas pu commencer le voyage autrement…

Quelques heures plus tard, nous arrivons à Barcelone et c’est quand nous ne nous y attendions pas que la musique réapparut de nouveau. Le son de deux guitares, un cajón et nos voix s’unirent pendant des heures avec un groupe d’amis du monde entier (Palestine, Suisse, Irlande, Mexique, Grèce) et nous firent passer une nuit inoubliable ensemble. En plus de nous démontrer leur soutient et leur affection, beaucoup souhaitaient nous rejoindre sur le chemin de la Grèce.

De nouveau sur la route, nous avons rencontré quelques problèmes avec le van qui nous obligèrent à faire un petit arrêt, mais nous a aussi permis d’apprendre un peu de mécanique et de découvrir quelques garages et casses de Barcelone. Heureusement, et après de nombreuses recherches, nous avons enfin trouvé un atelier qui fit les réparations nécessaires pour nous permettre de continuer. Même dans des moments comme celui-ci, nous avons
été soutenu par des gens qui, bien qu’inconnus, ont été ému et heureux de participer à leur manière à notre projet.

Enfin, après avoir surmonté les premières difficultés et nous remplir de beaux souvenirs et de rencontres que nous n’oublierons jamais, nous traversons les Pyrénées pour arriver en France. Là, nous attendait une série de réunions de famille où la musique réapparut. Cette fois-ci, aux travers de touches d’un vieux piano français et d’une superbe guitare espagnole.

Nous continuons notre chemin de Montpellier à Nice, où nous avons pu confirmer que tout endroit est bon pour jouer de la musique.Cette fois-ci, dans une auto-école où encore une fois un piano et notre vieille bonne guitare improvisèrent sur quelques notes de blues. En plus de nous laisser bouche bée avec ses talents de pianiste, ce moniteur d’auto-école – et pianiste amateur – nous a offert un djembé qui rejoingnit le reste de l’orchestre nomade de Musikarama.

Le jour suivant, nous quittons Nice pour reprendre la route et entamer l’étape la plus longue de notre voyage, traversant en une seule journée l’Italie pour rejoindre Ljubljana, en Slovénie, et achever la moitié de notre voyage. Déjà dans les Balkans, après un long et épuisant voyage et malgré la fatigue et  uelques contretemps, l’encouragement et le soutien des gens que nous avons croisés nous a donné la force de continuer et d’accomplir notre mission. Apporter de la joie et de la musique aux gens qui en ont besoin…

MusikaramaVoyage Musikarama: 1ère Partie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *